Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 06:55

Il a fallu que le Président Nicolas Maduro ferme de façon peu diplomatique la frontière du Venezuela avec son voisin colombien pour attirer l’attention des médias sur le phénomène de la contrebande vers ce pays. En effet, depuis la nuit du 11 au 12 août, la frontière entre le Venezuela et la Colombie est fermée de 22 heures à 5 heures et jusqu’à nouvel ordre suite à une décision du président Maduro dans le but de stopper les activités de contrebande entre les deux pays. Longue de plus de 2,000 km, la frontière colombo-vénézuélienne représente une passoire idéale pour la livraison clandestine depuis le Venezuela de produits fortement subventionnés par l’état bolivarien: denrées alimentaires, essence, de matériaux de construction, électroménagers, etc. L’essence vénézuélienne -la moins chère du monde- est revendue dix fois plus cher en Colombie, ce qui a de quoi motiver les contrebandiers. Le gouvernement vénézuélien estime que le volume de la contrebande avec le pays voisin dépasse les 2,5 milliards d’euros par an.

FRONTERA Frontera contrabando 1

La contrebande est une des multiples « armes économiques » utilisées pour affaiblir l’économie du Venezuela : pendant que certains s’enrichissent, les pénuries se font ressentir dans les centre-ville, provoquant évidemment un grandissant agacement de la population. Cette stratégie, utilisée par exemple au Chili à l’époque du gouvernement de l’Unité Populaire de Salvador Allende (1970-1973), a déjà été dénoncée depuis longtemps par le gouvernement vénézuélien évidemment (mais les médias ne diffusent pas ou ne font pas leur travail d’analyse, se contentant de chercher des gros-titres aguicheurs: « Venezuela : l’armée au secours du papier toilette » – Courrier International – 24/09/13) mais aussi par certains journalistes engagés pour la vérité.

cola_11427[1]Les queues causées par les pénuries chroniques de produits de première nécessité durant le gouvernement de l’Unité Populaire de Salvador Allende, en 1972 au Chili.

Vous retrouverez une sélection d’articles sur ce sujet après les photos suivantes qui montrent l’ampleur des saisies effectuées par les autorités vénézuéliennes durant ces derniers jours…

Frontera contrabando 4

Frontera contrabando 3Frontera contrabando 2

 alimentos_frontera[1]CONTRABANDO 2

COCA[1]

-  "Stratégie de la tension au Venezuela" – Maurice Lemoine – 20/02/2014 – Mémoire des Luttes

- "Venezuela: una guerre économique non déclarée" – Brito García – traduit par Bernard Tornare

- "Venezuela: 951 tonnes d’aliments accaparés dans l’état frontalier de Lara" – AVN 16/05/2014 – traduit par Françoise Lopez -Cuba Si France Provence

- "Récupération de plus de 23,700 tonnes d’aliments accaparés" – AVN 23/02/2013 – traduit par Françoise Lopez -Cuba Si France Provence

- "La guerre économique n’a pas lieu au Venezuela: plus de 400 tonnes d’aliments confisqués dans la région de Barinas!" – Paul Hernandez – 11/02/2014 – Le Grand Soir

 

22/08/2014 – Paúl Hernandez (voiebolivarienne.wordpress.com/)

URL de cet article :

http://voiebolivarienne.wordpress.com/2014/08/22/guerre-economique-au-venezuela-le-gouvernement-intensifie-la-lutte-face-a-la-contrebande-photos/

Partager cet article

Repost 0
alouest-lesoleilseleve.over-blog.org

Qui Sommes-Nous?

  • : alouest-lesoleilseleve.over-blog.org
  • alouest-lesoleilseleve.over-blog.org
  • : Le M'PEP (Mouvement Politique d'Emancipation Populaire) revendique la souveraineté nationale, condition d'une politique internationaliste basée sur la coopération entre les Etats. Le M'PEP 74 s'intéresse aux processus politiques en Amérique latine. Ses colloques s'appuient sur la réflexion de Sylvie Carrasco, professeure d'espagnol qui a traversé ces pays à la rencontre de leurs peuples. Appréciez les évolutions de l'Amérique latine n'en déplaise aux zélateurs de l'Empire !
  • Contact

Archives Articles

Dans L'actu